Lead-analytics

Opportunités et défis Cloud | Cloud
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Opportunités et défis Cloud

Avis d'expert par Didier Bonjour, Directeur Commercial et Marketing Aspaway

Le concept de Cloud Computing fait référence à la dématérialisation des ressources informatiques au profit d'un service à la demande. Ce modèle technico-économique tend stratégiquement à s'imposer dans les entreprises et les administrations, mais il pourrait surtout remodeler le paysage informatique professionnel pour l'amener vers un nouveau paradigme.

Applications, plateformes, stockage ou encore infrastructures ne s'envisagent plus comme des immobilisations mais plutôt comme des « consommables » à utiliser en fonction des besoins véritables. Concrètement, l'entreprise ne paye que ce qu'elle consomme, mais dispose toujours de ses ressources informatiques quand elle en a besoin. En revanche, cette technologie suscite de nombreuses interrogations et craintes (sécurisation, confidentialité, disponibilité...).

Avant de clarifier la situation, nous vous proposons un retour en arrière afin de mieux comprendre dans quel contexte s’inscrit la progression du Cloud Computing dans nos environnements.

La « révolution industrielle informatique »
Depuis les années 50, les ressources informatiques tentent de s’aligner aux besoins métiers des entreprises. Plus les entreprises s’ouvrent sur l’extérieur et plus elles ont de nouveaux besoins informatiques. En parallèle, elles doivent faire face à des critiques, des incompréhensions, des freins au changement ...

Aujourd’hui, on constate que :

  • les clients sont de plus en plus souvent internationaux,
  • l’écosystème joue un rôle de plus en plus important dans l’organisation des entreprises,
  • la rapidité de réaction est un facteur clé de succès.

Un contexte économique difficile
Face à ces besoins métiers, les dirigeants ressentent de façon plus intense la volatilité de l’environnement économique. C’est ce qui ressort de l’étude IBM - Global CEO Study 2010. Toujours dans cette étude, la complexification de l’environnement économique est également une grande source de changement. Cette dernière est définie comme multi-facettes, issue d’une multiplicité de sources et interconnectée à des facteurs externes non structurés qui la rendent encore moins prévisible et compréhensible.

Sur les cinq ans à venir, 79 % des dirigeants de l’échantillon complet prévoient un niveau de complexité plus élevé. Ils sont même 85 % pour la France. Toutefois, les mêmes dirigeants français sont aussi plus nombreux (56 %) à se sentir prêts à affronter cette complexité alors qu’ils ne sont que 49 % au niveau mondial.

Si un environnement plus volatile, incertain et complexe est en passe de devenir la nouvelle norme, comment les organisations peuvent-elles gérer et tirer profit de ce nouvel environnement ? Il est primordial que les responsables mettent en œuvre de nouvelles stratégies afin de mieux piloter dans cet environnement incertain.

Les crises stimuleraient-elles l’innovation ?
Chaque phase de croissance qui a suivi une crise s’est développée sur un nouveau concept technologique. Aujourd’hui, le Cloud Computing s’annonce comme un changement majeur car il introduit de nouvelles questions pour les responsables informatiques :

  • relations des directions informatiques avec les directions métiers et les utilisateurs : comment mettre en place l’organisation ou les méthodes propices au bon niveau de dialogue ?
  • évolution du métier de directeur informatique : s’il ne fait pas preuve de la valeur des systèmes d’information qu’il met en place, s’il n’arrive pas à être aussi réactif que les offres externes, comment peut-il encore exister à l’avenir ?
  • modernisation : comment faire évoluer un existant vieillissant sans argument métier ?

Dans ce contexte, le Cloud Computing est en passe de transformer la relation qui liait l’entreprise et son outil informatique. Désormais, elle peut s’affranchir de certaines contraintes en les déléguant à un partenaire reconnu et de confiance. Cette nouvelle relation « externalisation applicative » avec un « infogéreur/hébergeur » méritait que l’on s’y attarde car de nombreuses entités réfléchissent à franchir le pas du Cloud Computing.

Le marché l’a bien compris. En ce sens, de nombreux acteurs cherchent aujourd’hui à se positionner comme les partenaires « Cloud » des entreprises et des éditeurs souhaitant bénéficier de l’approche Cloud/ SaaS. Pour autant, cela ne s’improvise pas et nécessite de s’appuyer sur des infrastructures industrielles spécifiques. Il est également à prendre en compte l’approche économique de ce nouveau modèle. Dans tous les cas, il est important de bien comprendre les fondamentaux de l’approche du Cloud Computing afin de mettre en œuvre son projet et de ne pas se lancer tête baissée dans un chantier hasardeux. Les professionnels de l’industrie doivent donc faire montre de pédagogie et de transparence pour permettre au Cloud Computing d’émerger et de se positionner comme le nouveau moteur de la transformation du paysage IT.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire