Lead-analytics

Roaming : Saaswedo prend les devants et lance Datalert | Cloud
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Roaming : Saaswedo prend les devants et lance Datalert

Un unique collaborateur qui passe un mois au Brésil pour affaires et c’est une facture de 45 000 euros de télécommunications dont peut avoir à s’acquitter son entreprise. Ce phénomène est désormais bien connu des sociétés, qui ont appris à se méfier des effets dévastateurs du roaming, la consommation de données à l’étranger. « Parmi les points de douleur des professionnels sur leur facturation mobile, le roaming est le plus saillant. Ce constat nous a motivé à lancer un outil adapté et accessible, Datalert, pour désamorcer ces situations explosives » révèle Christian Cor, PDG de Saaswedo, l’éditeur de logiciel français spécialisé dans le Telecom Expense Management.

S’adapter aux nouveaux usages

Le principal problème du roaming, c’est qu’il est la conclusion logique des nouveaux usages technologiques. Ainsi, depuis 2009, le volume de consommation des données sur les smartphones a tout simplement décuplé, d’après le cabinet d’études Nielsen. Et alors qu’environ la moitié seulement des connexions à Internet des smartphones se font par un accès wifi, ce sont 4 utilisateurs sur 10 qui n’ont pas notion de ce que recouvre leur forfait. « Les usages data se sont démocratisés notamment grâce aux forfaits illimités sur le territoire national, souligne Christian Cor, tout le monde est plus décontracté sur le sujet, mais au final la situation devient plus confuse et cela peut engendrer des chocs violents pour l’entreprise ». Il reconnait d’ailleurs que l’exemple d’une facture à 45 000 euros, n’est pas un cas isolé et encore moins un record. Si l’Europe légifère pour limiter les dégâts, en fixant notamment des plafonds de prix au mégaoctet sur la zone Euro, le chemin est encore long. Une raison suffisante pour Saaswedo de prendre les devants en proposant son application gratuite Datalert à la fois sur l’App Store d’Apple et sur l’Android Market.

« Le but de Datalert est tout simplement de maitriser ces flux de données souvent incontrôlés » résume Christian Cor. Datalert, qui peut être déployée par l’utilisateur directement ou dans une optique de MDM, offre à ce titre de riches possibilités de paramétrage pour affiner au plus juste le monitoring de sa consommation et ses alertes. Une fonction prédictive permet même de se faire rapidement une idée de ce que sera sa consommation finale, le mois écoulé.

Agir en temps réel

Jusqu’à présent, la sensibilisation des utilisateurs aux ravages du roaming se faisait après avoir reçu la facture de l’opérateur : « Mais d’un mois sur l’autre, ce ne sont jamais les mêmes utilisateurs qui partent et consomment à l’étranger, le message est dilué et passe mal auprès des collaborateurs » décrit le PDG de Saaswedo.
Avec Datalert, l’éditeur veut donc changer fondamentalement d’approche, en proposant à la fois de traiter le roaming en temps réel et de rapprocher les utilisateurs des gestionnaires de flotte, grâce à la centralisation de toutes les informations utiles dans une seule interface. « Au-delà de l’application, nous proposons donc aux entreprises une console qui permet au gestionnaire de savoir en un coup d’œil et en temps réel combien de téléphones sont à l’étranger, combien utilisent de la data et où en sont les dépassements de seuil ; sans avoir à attendre la fin du mois en serrant les dents » détaille Christian Cor. A partir de cette plateforme, l’entreprise peut en effet contacter directement les utilisateurs concernés, avec un message instantané ou un SMS par exemple : des alertes personnalisées qui sont beaucoup plus efficaces que des notifications automatisées. Datalert permet ensuite de guider l’utilisateur pour qu’il adapte les paramètres de ses téléphones en fonction de sa situation.

Développée en collaboration avec DataMi, une spin-out du laboratoire de recherche de l’université de Princeton, Datalert est dès à présent téléchargeable gratuitement par les utilisateurs. Quant aux services apportés aux entreprises en matière de coordination et de réactivité, ils permettront d’assurer la cohérence et la maitrise des coûts tant recherchées par les gestionnaires de flottes mobiles. Une nécessité quand on sait que la consommation data moyenne d’une seule carte sim, peut entrainer jusqu’à 400 euros de frais par jour, dès lors que le roaming est impliqué.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire